Bienvenue sur mon site
Il est entièrement dédié au patois gaumais

...
Photo Philippe Themelin : les jeunes Dijâs d’Flauves à la ferme musée de Montquintin

  Le patois gaumais n’est plus guère employé de nos jours.
  Pourtant il représente un pan essentiel de notre patrimoine culturel.
  On peut se demander pourquoi le patois au 21ème siècle.

  Pourtant, comme dans un petit village gaulois bien connu, certains résistent et ne veulent pas laisser
  se perdre une langue aussi riche. 
  Parmi eux, un groupe de jeunes, de 8 à 19 ans, les Dijâs d’Flaûves

  En 2005, la presse a mis notre patois à l’honneur à l’occasion de la sortie des 2 tomes d’une bande
  dessinée de l‘auteur gaumais bien connu Jean-Claude Servais, intitulée "l’assassin qui parle aux oiseaux"
  et traduite en gaumais sous le titre "l’assassin qui caûsout aveu les p’tits djones" (éditions Dupuis)

  En plus, nous avons édité un double CD où est enregistré par les Dijâs d’Flaûves le texte complet des
  deux tomes, dit au rythme de la lecture ce qui facilitera celle-ci pour les personnes qui éprouvent des
  difficultés à lire un texte en patois.  En bonus sur ces CD, 2 chansons de Cécile Liégeois.

  J’ai fait paraître, aux éditions de la Joyeuserie, un dictionnaire et un recueil de différents textes.
  En ce moment, je travaille sur une suite à chacun de ces deux ouvrages.

  Projets :
              - cours de patois gaumais dans plusieurs écoles
              - remise sur pied d’un cours pour adultes
              - fondation d’une sorte de club de rencontre où le patois serait la principale langue utilisée
                et qui se réunirait "au coin du feu" pour discuter de différents sujets d’actualités ou autres
              - toutes suggestions de mes lecteurs seront les bienvenues.

  Pour mener ces projets à bien, j’ai absolument besoin d’aide.
  Si v’atez prêt’ à bailli in côp d’mî, vès p’lez v’fâre counneute aveu la rubrique " contacts "de ce site

     ACTUALITES rentrée 2009

  Dernières nouvelles des "Dijâs d'Flaûves"
  Ils continuent, mais ils ont changé de local : maintenant, à Chenois (théâtre des Troubadours) derrière
  l'église)
  Groupe des jeunes (de 11 à 14 ans).Le cours d'iitiation au patois gaumais par le théâtre n'a pas reçu  
  d'inscription pour cette année.

  Groupe d'adultes (pour certains d'entre eux, non gaumais d'origine, il faudra commencer par quelques
  cours de patois)
  Tous ceux qui sont intéressés sont invités à nous rejoindre (il vous suffit d'envoyer un mail)

  Cours pour adultes : suite à la demande d'un jeune d'Ethe, j'avais décidé de démarrer un                          nouveau  cours pour adultes.
  J'ai donc consulté l'échevin de la Culture de Virton qui a été d'accord pour l'organiser avec moi ;
il
  devait   me contacter pour mettre tout ça sur pied. Ne voyant rien venir, après plusieurs semaines,
   je l'ai rappelé plusieurs fois, recevant toujours les mêmes réponses; mais j'avais oublié que les
   promesses des politiciens ne lient que ceux qui les croient.

  Jean Goffart, animateur sur une radio internet carolo (www.radioquartz.be) a décidé d'éditer un
  double CD qui reprendra des chansons de tous les  langages parlés en Wallonie.
  La Gaume y sera représentée par une nouvelle chanson de Cécile  Légeois : "Pou les djournâyes don
  Patrimoine".

  Pour votre plaisir, j’ai sélectionné quelques expressions et quelques textes que je me propose de
  changer de temps en temps. J’espère qu’ils vous amuseront